DEFENDONS LA DEMOCRATIE ET LES VALEURS DE LA REPUBLIQUE

EN PAYS DE GRASSE

 

COMMUNIQUE :

SUR LE JOURNAL LE PETIT NICOIS LE MAIRE DE PEYMEINADE SE SATISFAIT DE LA PURGE EXÉCUTÉE DANS SON ÉQUIPE MUNICIPALE ET SE POSITIONNE COMME LE MAITRE ABSOLU DE SA COMMUNE. EN JUSTIFIANT SON COMPORTEMENT TOTALITAIRE IL OUBLIE D’INDIQUER QUE SA CONSIDÉRATION DE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL EST LOIN D’ÊTRE CELLE QUE L’ON ATTEND D’UN ÉLU DE LA RÉPUBLIQUE…

SUR LE JOURNAL LE PETIT NICOIS LE MAIRE DE PEYMEINADE SE SATISFAIT DE LA PURGE EXÉCUTÉE DANS SON ÉQUIPE MUNICIPALE ET SE POSITIONNE COMME LE MAITRE ABSOLU DE SA COMMUNE. EN JUSTIFIANT SON COMPORTEMENT TOTALITAIRE IL OUBLIE D’INDIQUER QUE SA CONSIDÉRATION DE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL EST LOIN D’ÊTRE CELLE QUE L’ON ATTEND D’UN ÉLU DE LA RÉPUBLIQUE…

Dans le journal le Petit Niçois le maire de Peymeinade se satisfait de la purge effectuée dans son conseil municipal et considère qu’il pourra exercer tranquillement son pouvoir absolu avec une majorité réduite à 16 voix contre 13.

En dehors de ses soutiens d’extrême droite du groupuscule SIEL et du RBM affirmés fièrement par lui-même au journal Nice Matin avant les élections municipales de 2014 il oublie d’indiquer que lui-même avait caché aux électeurs que, pour des intérêts personnels, il avait engagé un procès contre l’État pour une promotion qui lui avait été refusée par ses supérieurs hiérarchiques. Réclamant plusieurs centaines de milliers d’euros, des dommages et intérêts, une rente à vie… Tout ceci pour son prestige personnel et aux frais des contribuables. La décision judiciaire étant intervenue 17 jours seulement avant le premier tour des élections municipales.

Bien heureusement justice a été rendue et la requête de Gérard Delhomez avait été refusée. Mais on comprend là où sont les intérêts du maire de Peymeinade...

Contre la haine, et pour la sérénité à Peymeinade, quels seront les deux de ses conseillers municipaux qui rejoindront son opposition politique afin de faire basculer la majorité municipale et d’exiger, pour le vivre ensemble et l'intérêt des Peymeinadois, la démission de Delhomez-Zejma ?..

Delhomez et son fidèle Zejma n’auront jamais le courage de retourner devant les urnes face à leur impopularité croissante, la majorité des peymeinadois découvrant qu’ils ont à leur mairie la mégalomanie et la xénophobie identitaire prêtes à tout pour le pouvoir, les mensonges ne passeraient plus. Il reste à deux courageux conseillers municipaux parmi la fragile « majorité » des 16 à oser les valeurs républicaines… Seront-ils au rendez-vous ?....

 

L’autocongratulation de Gérard Delhomez sur le Petit Niçois et son habituelle mauvaise foi :

http://www.lepetitnicois.fr/actualite/article/revocations-et-elections-d-adjoints-au-conseil-municipal-de-peymeinade-1534.html

Sur la décision de la cour d’appel du 13 mars 2014 :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?idTexte=CETATEXT000028725118

Sur les soutiens d’extrême droite de Gérard Delhomez au dernières élections municipales : https://youtu.be/cSgqgvOGe2Y

Retour au sommaire

 

Contact presse : presse@defendonslarepublique.com

 

 

Nous contacter :

Par mail : contact@defendonslarepublique.com

Par courrier :

Défendons les valeurs de la République en Pays de Grasse

34 avenue de Boutiny

06530 PEYMEINADE

 

 

Défendons la démocratie et les valeurs de la République en Pays de Grasse

  Tous droits réservés pour tous pays

  SIRET 807 778 154 000 11