APRES LE PREMIER TOUR DES LEGISLATIVES LE SULFUREUX DELHOMEZ PARTISAN DES DROITES EXTREMES ET DU DIALOGUE DEMOCRATIQUE A LA POUTINE EST EN CHUTE LIBRE !... ET IL ENTRAINE SES AMIS AVEC LUI...

 

Il y a finalement une morale à la politique dans la deuxième circonscription des Alpes Maritimes, le sulfureux Delhomez arrivé à la mairie de Peymeinade grâce au soutien de l'ex député Charles Ange Ginesy dans une triangulaire en prônant l'union de toutes les droites et indiquant ses soutiens du RBM et du groupuscule SIEL va d'échecs en échecs depuis son élection sur un malentendu.

 

Candidat aux élections départementales grâce au soutien du maire de Grasse Jérôme Viaud il est éliminé dès le premier tour.

 

Soutien acharné de François Fillon pour attirer les faveurs d'Eric Ciotti, puis soutien du duo Jérôme Viaud et Anne Sattonnet prenant en otage sa commune en créant une page Facebook "Peymeinade avec Anne Sattonnet". Comme aux départementales les résultats ne se sont pas fait attendre, Le duo Sattonnet-Viaud n'obtient même pas le score nécessaire pour se maintenir au second tour dans sa commune. Un désaveu cinglant des choix de Delhomez par ses concitoyens.

 

Defendons les Valeurs de la République avait plusieurs fois appelé les élus LR et UDI du Pays de Grasse à prendre des distances avec le maire le plus controversé des Alpes Maritimes. Ils en subissent aujourd'hui les conséquences et ce n'est sans doute qu'un bienfait pour la démocratie locale.

 

Quant à Gérard Delhomez il n'a plus qu'à espérer concrétiser son rêve d'union avec le Front National. Après "Peymeinade avec Fillon", "Peymeinade avec Satonnet" de nouveaux panneaux sont à l'entrée de la commune 'Peymeinade ville patriotique".... Un appel du pied un peu plus prononcé à ses amis de l'extrême droite locale. Delhomez sait maintenant que la carte Ginesy-Ciotti-Viaud ne sera pas celle qui lui permettra d'exister politiquement. Les quelques courtisans encore à ses pieds par intérêt doivent s'en mordre les doigts. C'est une bonne pédagogie pour ceux qui font passer les flatteries avant les valeurs, et préfèrent tenter de favoriser leurs intérêts personnels en cautionnant xénophobie, irrespect et mépris.

 

Si Delhomez est tombé bien bas, c'est surtout bien triste pour ses concitoyens qui devront subir son courroux encore trois ans à moins évènement politique sur Peymeinade....

 

Retour au sommaire

 

Contact presse : presse@defendonslarepublique.com

 

 

Nous contacter :

Par mail : contact@defendonslarepublique.com

Par courrier :

Défendons les valeurs de la République en Pays de Grasse

34 avenue de Boutiny

06530 PEYMEINADE

 

 

Défendons la démocratie et les valeurs de la République en Pays de Grasse

  Tous droits réservés pour tous pays

  SIRET 807 778 154 000 11